Ô Jardin, une ode à la vie dans votre jardin.

Champignon-Hallucinogène

L’idée que je veux porter se veut nouvelle dans le domaine du paysage. Je vais donc détailler ma ligne de pensée dans les paragraphes suivants.

Le jardin dans lequel je veux avoir une action est, non pas sur le jardin en lui-même, mais sur vous et les méthodes non appropriées à la vie.

Je veux avoir une réflexion sur son espace (ouvert ou fermé) avant toute action ; action justifiée ou non pour ne pas entacher la vie déjà présente. Il est grand temps de changer notre manière d’entretenir le jardin. Non plus vouloir contrôler la nature, mais l’aider à rentrer et perdurer dans le jardin tellement figé ! Le jardin figé, est le jardin que nous côtoyons tous les jours. Un jardin à la française puissance 1000 ! Aucune feuille morte, aucune « mauvais herbes ». Tout y est stoïc, inchangé d’année en année. Les plantes à fleurs, une fois fleuries, sont rabattues pour en faire des nouvelles, sans se préoccuper du bien-être de la plante ; où les réponses de celle-ci sont trop lente (trop lent pour l’Homme, qui préfère l’asperger de produits bons marchés alors jusqu’à fatiguer la plante). Une plante normalement constituée sait se débrouiller toute seule et lutte pour sa vie. Dans le jardin figé, les plantes luttent pour leur survie ! De saison en saison, le jardin ne bouge pas selon vos souhaits. La nature se trouve privée de ses droits.

Je propose de travailler avec la nature et non contre, pour y favoriser la biodiversité au jardin. Il faudra avoir une autre vision que les jardins actuellement figés. Il faudra donc balayer la culture du propre au jardin. L’équilibre naturel fera que le jardin sera « propre », dirons-nous plutôt soignée (dans tous les sens du terme). Aucune herbes n’ont voulu ne pousseront à l’endroit où l’homme ne veut la voir en utilisant de nouvelles techniques !

Laissez donc entrer la nature, le Naturel, un sauvage dans votre jardin. La notion de sauvage est plus qu’intéressante, car l’homme aime la maîtrise et est rassuré par ce qu’il connaît. Or l’Homme ne connaît plus la nature. Il veut la rendre domestique et lui donner une image ordonnée et figée ; sur laquelle il aura le contrôle !

L’idée est simple, il faut recentrer et lier ensemble l’Homme et la Nature dans une symbiose. Pour cela il faut donc savoir comment fonctionne la nature : les plantes / le sol / la faune. Au travers mes articles, j’apporterai des conseils en passant par des nouvelles techniques, qui autrefois été appliquées dans les jardins de nos arrières grands parents. En respectant ainsi l’homme et la nature. En travaillant ainsi, j’espère faire changer les mentalités sur le vivant en ayant non plus une vision domestique de la nature mais une vision de contemplation, de beauté, de sérénité.

Damien Cosquer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s